(FR) "Flex-office, télétravail ; vers un collaborateur nomade ?" – étude trimestrielle officielle de Fabernovel Institute

De octobre 2018 à mars 2019, j’ai piloté la rédaction l'étude trimestrielle officielle de Fabernovel Institute intitulée "Flex-office, télétravail; vers un collaborateur nomade?".

J’étais en charge de la gestion globale du projet chez Fabernovel Institute, du rétroplanning pour les différentes parties prenantes. J’ai co-défini la ligne éditoriale avec les représentants exécutifs de Fabernovel, réalisé 25 entretiens qualitatifs d’une heure auprès de DRH de grands groupes, rédigé plusieurs parties de l’étude, briefé l’équipe créative. J’ai également présenté les résultats de l'étude face à 100 personnes (partenaires, presse…) lors d'un événement de restitution chez Morning Coworking.

(FR) Parking du 5ème arrondissement – landing page touristique pour OpnGO

OpnGo est une plateforme de réservation d’emplacements de parking pour qui j’ai rédigé 20 landing page en avril 2018. Elles répondaient à une charte stricte, et visaient à résumer les anecdotes et activités touristiques principales des environs des parkings.

ongo.png

Vous résidez ou êtes de passage dans le 5ème arrondissement de Paris ? Pensez à OPnGO ! OPnGO est la plateforme vous permettant de réserver et régler à l’avance votre stationnement, et de profiter de votre visite en toute tranquillité !

 

A propos du 5ème arrondissement de Paris  

Grâce à OPnGO, garez-vous dans le 5ème arrondissement de Paris, rapidement et simplement !

Saviez-vous que le 5ème arrondissement de Paris est le plus vieux quartier de la Capitale ? Situé sur la rive gauche de la Seine, il englobe le « quartier latin » érigé au 1er siècle av. JC par les romains, sur une butte surnommée ensuite la Montagne Sainte Geneviève, en hommage à la bienfaitrice de la ville. La jeune femme aurait exhorté les parisiens à une prière commune, repoussant ainsi une invasion des Huns. Le quartier latin, quant à lui, tire son nom des nombreux collèges et université qui s’y sont installés à l’époque médiévale, et où l’on parlait tout simplement latin.
Au XVIIIème siècle, le Panthéon est construit. Initialement conçu comme une église, les révolutionnaires le détourneront de sa fonction originale pour y inhumer de grands personnages historiques ayant œuvré pour le bien commun de la France.

Au fil des siècles, le 5ème arrondissement de Paris demeure un quartier estudiantin, qui voit naitre au XIXème la Bibliothèque Sainte-Geneviève et le Lycée Henri-IV. Le siècle suivant, le quartier latin est le centre névralgique des révoltes étudiantes de mai 1968. Aujourd’hui encore, le quartier est resté universitaire et regorge de librairies historiques et de sièges de maisons d’éditions. Il est également devenu l’un des quartiers les plus touristiques de Paris.

Que faire dans le 5ème arrondissement de Paris? 

Sélectionnez l’un des nombreux parkings du 5ème arrondissement de Paris et partez à la découverte de ce quartier historique ! 

Véritable poumon vert de la rive gauche, le 5ème arrondissement possède de nombreux espaces verts où il fait bon flâner, quelle que soit l’époque de l’année ! Le luxuriant Jardin du Luxembourg vous permettra de jouer aux capitaines de bateaux miniatures sur ses bassins paisibles, de parcourir ses sentiers de graviers en petite foulée, ou de vous mesurer aux joueurs d’échecs passionnés qui s’affrontent à longueur de journée dans l’ouest du parc. Les larges gradins des Arènes de Lutèce et les allées fleuries du Jardin des Plantes promettent aussi de paisibles après-midis, qui peuvent se solder par un thé à la menthe raffiné servi à la Grande Mosquée de Paris.

 En haut de la montagne Sainte-Geneviève, ne ratez pas la visite du Panthéon où vous pourrez saluer d’illustres artistes, scientifiques et politiciens comme Jean-Jacques Rousseau, Pierre et Marie Curie, ou bien, depuis 2018, la grande femme politique Simone Veil. Non loin de là se trouve la fameuse rue Mouffetard, entrecoupée de petites places et ruelles pavées, qui regorge de bars et de restaurants, et qui saura ainsi ravir les promeneurs diurnes comme les fêtards nocturnes !

Réserver votre parking dans le 5ème arrondissement avec OPnGO

Avec à OPnGO, gagnez du temps et trouvez votre emplacement de parking idéal dans le 5ème arrondissement de Paris !

En vous rendant sur notre site internet opngo.com ou sur notre application mobile (disponible sur iPhone et Android), vous aurez accès à un large choix de parking dans le 5ème arrondissement. Vous pourrez réserver une place dans celui de votre choix, et la payer par avance en économisant jusqu’à 70% !


Saigon – George Ka (Rap/slam)

Depuis un an, je mène un projet artistique intitulé George Ka. Ce sont des textes de rap/slam mis en musique par Siegfried de Turckheim (Poom, Grand Management). Le premier morceau s’intitule Saigon, j’y raconte les rues d’Ho Chi Minh City où j’ai vécu quatre ans plus tôt, et le regard des métisses qui évoluent en permanence entre deux mondes mêlés.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du texte sur ce lien d’écoute privé Soundcloud :

Nous avons levé 4500 euros sur Ulule et reçu un sponsoring de la SACEM pour partir tourner un clip à Saigon. Je l’ai coécrit et réalisé avec Hai-Anh Tran, il sortira à la rentrée en même temps que le morceau.

(FR) “Les murs et les arbres” – Critique du film Wild de Nicolette Krebitz pour Festival Scope

wild.jpg

En 2017, j'ai rejoint le jury du Festival Scope, festival de cinéma européen indépendant qui permet à 100 jurés non professionnels issus de 7 pays différents de réaliser la sélection officielle.


Wild relate la rencontre envoûtante entre deux êtres en inadéquation avec leur habitat naturel. D'un côté Ania, astreinte à de basses œuvres dans une petite entreprise où elle se tient en marge de ses collègues. De l'autre, une bête sauvage rôdant entre des grands ensembles d'immeubles anguleux. Les diverses quêtes d'Ania (un amant? de la reconnaissance? une présence dans un appartement déserté par sa famille? le père qu'elle n'a jamais eu?) s'incarnent dans une véritable traque qui l'obsède jour et nuit.

Avec une intrigue originale et une photographie travaillée, Nicolette Krebitz signe un conte urbain aux tableaux oniriques, à qui l'on a envie de pardonner des manques de plausibilité et un rythme assez linéaire.

Screen Shot 2019-05-31 at 11.31.13.png

La réalisatrice remporte le pari difficile de montrer à l'écran les différents pans d'une société organisée, par opposition à un état sauvage qu'Ania découvre au fil de sa rencontre avec la bête. L'hôpital, l'autorité, la vie en communauté, l'entreprise et la production industrielle sont dépeints sobrement. Une finesse que l’on ne retrouve pas dans la représentation de la sexualité d’Ania : au contraire, le film pâtit un peu de la sur-addition de scènes voyeuristes où on montre le personnage explorer les mêmes éternels versants inconnus et interdits de l’intimité féminine (masturbation, inceste, sadomasochisme…) à travers une mise en scène assez bateau. 

wild.png


Ce que je retiendrai surtout de ce film, que je place en troisième place de ma sélection, ce sont ses nombreux plans à la fois soignés et entêtants : la vue d'ensemble de la chambre vide où Ania pénètre, encasquée et enroulée dans des protections de fortune, faisant face à un loup mi-proie mi-prédateur. Ou encore la scène de confection du tissage multicolore nécessaire à la battue par des ouvrières chinoises, armée improvisée s'activant à l’arrière d'une camionnette grise.

(ENG) « Warriors of the shore » - Article summary for Robot Tribune Magazine

Robot Tribune is an in-the-making British magazine thriving to share genuine and uncommon urban stories from around the World. Twice a year, it will publish 7 handpicked reports written by young copywriters about one specific aspect of the city where they live. An emblematic traditional street-food dish in Mumbai, the fight of a Spanish priest to deprive a fitness venue to settle in an abandoned church in the suburbs of Madrid… I chose to focus on a street work out crew in Lyon, France, called Body Art Athletes de Rue.

soldatsduquai3-770x340.jpg

Sunday, 10am, Quai Claude Bernard, Lyon, eastern bank. A few pedestrians stride under the rain, along the brown water of the Rhône splashing the flanks of still barge boats. Families and joggers subtly peep at our peculiar group, as we tear the winter silence with our music, laughs and bedlam. We are Body Art Athletes de Rue, a local street workout crew, warming up for our weekly meet-up “sur les berges” *.

*on the bank.

 

In 2010, Agnes Maemblé, 37yo, survives a risky heart surgery. She decides to quit her job and launches an association promoting street workout among Lyon youngsters, especially in precarious suburbs where she wants to convey values of discipline, respect and team work through the enrollment in a sport crew. Tens of people from different backgrounds and ages, mingling in a small black and green pack.

 

Under the snow, the rain, the overwhelming heat, we follow Alexandre and Florian, our voluntary coaches, who turn everyday elements of the urban architecture into free workout gear. We climb stairs up and down, crawl under fences, make push-ups again the guard rails, cross a bridge with the strength of our arms. Back to “the spot”, the music kicks in. Desiigner, Panda. O.T. Genasis, I’m in love with the Coco. Everyone sings along in approximate English. Dips, squats, push-ups, pull-ups. We know our routines. We have each other.

 

Body Art Athlete de Rue is a social project, aiming to let everyone own the urban space and its own body. It’s a school made of one mixed, unique class, opened every Sunday, 10am, Quai Claude Bernard, Lyon, eastern bank.